Joël Monzée

J’ai juste besoin de votre attention!

24.95$

On oublie souvent que l’anxiété et l’effet du stress affectif font partie de la vie. Pour le cerveau, il n’y a pas de bon ou de mauvais stress. Il y a du stress. Un peu. Beaucoup. Trop. Le tout est de savoir le « contenir », c’est-à-dire être capable de le vivre et d’adopter des stratégies efficaces pour le gérer. Mais voilà, le cerveau de l’enfant n’est pas encore apte à le faire. Pour apprendre à vivre le stress avec sagesse (et donc pouvoir gérer son niveau d’anxiété), il faut du temps pour que le cerveau soit capable de l’utiliser à bon escient ou de le réguler adéquatement. Les jeunes sont collés à leur expérience émotionnelle et manquent autant de recul que d’expérience pour comprendre ce qu’ils vivent. Ils sont alors réactifs. Leur cerveau n’a pas encore atteint un degré de maturation suffisant pour être en mesure à la fois d’offrir du sens à ce qui est vécu et d’agir sur leur corps pour réduire la somatisation de leur anxiété.

Catégorie :

Description

On oublie souvent que l’anxiété et l’effet du stress affectif font partie de la vie. Pour le cerveau, il n’y a pas de bon ou de mauvais stress. Il y a du stress. Un peu. Beaucoup. Trop. Le tout est de savoir le « contenir », c’est-à-dire être capable de le vivre et d’adopter des stratégies efficaces pour le gérer. Mais voilà, le cerveau de l’enfant n’est pas encore apte à le faire. Pour apprendre à vivre le stress avec sagesse (et donc pouvoir gérer son niveau d’anxiété), il faut du temps pour que le cerveau soit capable de l’utiliser à bon escient ou de le réguler adéquatement. Les jeunes sont collés à leur expérience émotionnelle et manquent autant de recul que d’expérience pour comprendre ce qu’ils vivent. Ils sont alors réactifs. Leur cerveau n’a pas encore atteint un degré de maturation suffisant pour être en mesure à la fois d’offrir du sens à ce qui est vécu et d’agir sur leur corps pour réduire la somatisation de leur anxiété.

La place de l’adulte, principalement le parent, devient donc fondamentale. Son propre comportement et sa part de responsabilité dans les situations vécues seront des points de repère pour l’enfant. La cohérence, la bienveillance, la compassion sont autant de valeurs qu’il peut utiliser pour offrir de bonnes conditions afin que l’enfant puisse grandir et développer son plein potentiel.

Le spécialiste Joël Monzée nous montre à quel point la qualité du support parental, professoral ou social s’avère prédominante pour que l’enfant et l’adolescent puissent grandir sereinement. Il aborde les sources de l’anxiété des enfants et des adolescents et explore également l’ensemble des perturbateurs sociaux, facteurs de stress émotionnel, du développement tant affectif que physique de l’enfant et de l’adolescent.

Un livre que tout parent et tout éducateur devraient avoir sous la main.

Informations complémentaires

Dimensions 15 × 23 cm

Avis

Il n'y pas encore d'avis.

Seulement les clients connectés ayant acheté ce produit peuvent laisser un avis.

Tous droits réservés © 2019 - Le Dauphin Blanc.